Adaptation théâtrale d’autres œuvres

Fragments d’une genèse oubliée

Mise en scène : Sylvain Chiarelli ; par la Compagnie Préface ; Langres, 2012

Le spectacle met le théâtre, la musique et la danse au service d’une poésie vivante. Il s’offre également le soutien d’une création musicale et lumières originales.


Le Feu sur la montagne

Montage composé d’extraits choisis dans Chroniques de la citadelle d’exil, Sous le bâillon le poème, Les Rides du lion, Le Fond de la jarre, ainsi que dans La Liqueur d’aloès de Jocelyne Laâbi.

Mise en scène : Ali Esmili ; avec Ali Esmili, Claire-Hélène Cahen, Boutaïna Elfekkak et Tarik Ribh ; Fès, 2012

Feu


J’entends le cri de l’homme

Montage composé d’extraits choisis dans l’œuvre du poète.

Atelier Théâtre Septentrion, dirigé par Robert Condamin et Jacqueline Scalabrini ; Vallauris, 2005


Le soleil se meurt

Théâtre d’Aujourd’hui, dirigé par Touria Jabrane et Abdelouahed Ouzri ; musique de Bakbou ; Casablanca, 1994


Le Retour de Saïda

Atelier Théâtre Septentrion ; Antibes, 1992


Journal du dernier homme

Tiré des Rides du lion, roman ; lecture par Edwine Moatti et Denis Manuel ; Paris, 1988


Le Règne de barbarie

Compagnie du Mentir-Vrai, dirigée par Omar Tary ; Lille, 1988


Saïda et les voleurs de soleil

Atelier Théâtre Septentrion, dirigé par Robert Condamin et Jacqueline Scalabrini ; Antibes, 1987


Chroniques de la citadelle d’exil

Théâtre Expression 7, Guy Lavigerie ; Limoges, 1984

Lavigerie_Chroniques


Histoire des sept crucifiés de l’espoir

Atelier Théâtre Septentrion, dirigé par Robert Condamin et Jacqueline Scalabrini ; adaptation théâtrale et prologue : Jacqueline Scalabrini ; masques : Françoise Pace, Véronique Pichou et Pierre Breustlein ; mise en scène : Robert Condamin ; Antibes, 1984

affiche histoire des 7
Dessin: Abdellatif Zeroual par Abdelkader Chaoui

Va ma terre, quelle belle idée

Tiré du Chemin des ordalies, roman. Compagnie des Quatre Chemins, dirigée par Catherine de Seynes ; adaptation : Ghislain Ripault ; mise en scène et musique : Ahmed Ben Dhiab ; avec Catherine de Seynes, François Marié (texte) et Ahmed Ben Dhiab (chant) ; Paris, 1983