Françoise Ascal

 

Après avoir été potière, Françoise Ascal a commencé à écrire et à publier dans les années 80, tout en animant un atelier d’expression pour adolescents en milieu hospitalier.

En 1986, elle suit auprès de Ghani Alani une initiation à la calligraphie arabe dont naîtra plus tard Le Sentier des signes. D’autres rencontres avec des plasticiens (Y. Picquet, J.-P. Amée, J. Clauzel…) donneront naissance à des livres d’artiste.

C’est avec une langue de poète que ses textes interrogent la matière autobiographique, explorent la mémoire et ses failles, croisent l’intime et le collectif. Quelle que soit leur forme (récits, poèmes, notes de journal), il s’agit essentiellement de se confronter au « métier de vivre ».

Elle a récemment publié Lignées, avec des dessins de Gérard Titus-Carmel (prix du poème en prose Louis-Guillaume 2014). Editions Æncrages & Co.

 

 

 

 

http://www.laabi.net